Une bien triste nouvelle

Il y a un mois, nous avons reçu une triste nouvelle de notre orphelinat partenaire Hope For Children. Albert, un nourrisson d’à peine un mois, est décédé le 13 février 2014, à l’hôpital, après y avoir été conduit la veille.

Un nourrisson abandonné sur le pas de la porte

albertAlbert avait été abandonné devant la porte de l’orphelinat, deux semaines avant cet événement dramatique. Les enfants de l’orphelinat l’avaient trouvé enveloppé dans une couverture, alors qu’ils s’apprêtaient à aller à l’école.  Jenga avait d’ores et déjà prévu d’augmenter son soutien mensuel à l’orphelinat, afin d’assurer un bon régime alimentaire et un bon suivi médical pour l’ensemble des enfants, y compris ce nouveau bébé.

Très affectés par cette nouvelle, nous partageons évidemment la peine des enfants et du management de l’orphelinat dans ces moments difficiles. Notre unique consolation est de savoir qu’Albert a été entouré d’amour dès la première minute où il a été recueilli par le « Hope For Children », jusqu’au moment où il l’a quitté. Nous avons pris en charge ses derniers frais médicaux et c’est une église locale qui a couvert les dépenses liées aux funérailles.

Une triste réalité

Le décès tragique de ce bébé âgé d’à peine un mois nous replonge dans la dure réalité locale d’un pays au taux de mortalité infantile élevé* : 73 pour 1000 naissances, tandis que le taux mondial est de 48, et de 12 en Europe.  (Enfants de moins de cinq ans. Chiffres: Organisation Mondiale de la Santé, 2012). Cela nous rappelle aussi à quel point il est difficile pour bon nombre de Kényans, aujourd’hui encore, de bénéficier de services de santé de qualité à des prix abordables. Car au Kenya, la plupart des hôpitaux publics manque de personnel et d’équipement, tandis que les hôpitaux privés offrent des prestations inaccessibles pour la majorité de la population.

Des projets destinés à améliorer la santé des enfants

Dans ce contexte, Jenga s’efforce justement d’améliorer la santé au sein de ses orphelinats partenaires. En 2013, nous avons par exemple mis en place des dispositifs de lavage de mains et sensibilisé les enfants et le personnel aux bonnes pratiques d’hygiène, pour limiter la transmission de maladies. Nous avons également formé le personnel et les adolescents aux gestes de premiers secours et fourni des kits de premiers secours et des boîtes à pharmacie, afin de permettre aux orphelinats de pouvoir réagir efficacement en cas de situations critiques. Enfin, dans une logique de prévention sur le long-terme, nous sommes actuellement sur la bonne voie pour conclure un partenariat avec un centre médical local privé, qui offrirait aux enfants une couverture santé et des visites médicales régulières.

Vous pouvez cliquer ici pour soutenir nos projets. Merci pour eux !

2 réponses à “Une bien triste nouvelle

    • Merci Pierre
      Oui, c’est très triste, mais cela nous rappelle aussi à quel point il est important de continuer nos actions, et de les mener intelligemment et efficacement, pour le bien-être des enfants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s